accueil > recherche > études > l’enquête sur la lecture de bandes dessinées en france

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

l’enquête sur la lecture de bandes dessinées en france

La Cité présente des données chiffrées inédites, issues de la vaste enquête nationale menée en 2011 par la BPI et le DEPS auprès de 4.981 personnes et réalisée par TMO Régions.

L’achat de bandes dessinées au format papier reste un acte relativement fréquent chez les lecteurs de bandes dessinées : 60% en ont effectué au cours des 12 derniers mois. Contrairement à la possession, l’achat de bandes dessinées est nettement sensible à l’âge. Certes, c’est parmi les 11-14 ans que l’on trouve la plus forte proportion d’acheteurs (67%), proportion qui tend ensuite à s’éroder entre 15 et 17 ans (53%) puis 18 et 24 ans (46%). Mais elle remonte entre 25 et 29 ans (57%), ce jusqu’à 40-49 ans (64%, soit un score très proche des 11-14 ans), avant de décliner à nouveau à partir de 50 ans. Deux lieux concentrent plus particulièrement les achats de bandes dessinées : d’une part la librairie ou l’espace culturel généraliste, d’autre part la grande surface. Respectivement 59% et 56% des acheteurs de bandes dessinées sont venus y effectuer un ou plusieurs achats. Les 15-17 ans sont plus coutumiers que les autres des achats de bandes dessinées en grande surface : 72% en ont effectué, soit 16 points de plus qu’en moyenne.