la bande dessinée sur écrans - neuvième art 2.0


accueil > thèmes > à la croisée des arts > la bande dessinée sur écrans

la bande dessinée sur écrans

Longtemps portée par la presse puis par le livre, la bande dessinée a traversé les siècles à bord des métiers de l’imprimerie, du papier et de l’encre. Jamais en retard d’une révolution, elle épouse aujourd’hui la dimension numérique par une création foisonnante. neuvièmeart revient sur cette décennie qui bouleverse encore les règles et les habitudes artistiques mais aussi économiques et sociales. Entre inquiétudes, nostalgies et enthousiasme de jeunesse, bien des enjeux restent posés. Ce dossier, on le comprendra, à sans doute vocation, plus que d’autres, à s’enrichir dans les prochains mois de contributions, tant les innovations artistiques et les pratiques culturelles bougent. A côté d’articles très actuels (nous sommes en 2011), neuvièmeart a choisi de mettre en ligne des articles plus anciens (et en particulier ceux qui avaient été publiés dans le numéro 8 de 9è Art en janvier 2003) : autant que les points de vue actuels et à venir, il nous a paru intéressant d’en retracer les évolutions. Et de revisiter les termes d’un débat qui avancent en même temps que son sujet d’étude.

[avril 2011]

Ceci est une bande dessinée authentiquement numérique. Qu’est-ce que cela veut dire, authentiquement numérique ? Qu’elle ne peut pas exister sur le papier, qu’elle ne pourra jamais être éditée dans un album. Dans cette curieuse et fascinante création à la fois universitaire et artistique, Anthony Rageul pénètre dans le chemin de la création et créé lui-même les sentiers nouveaux de la narration graphique numérique.