étude sur l’expressivité plastique d’une retranscription de la musique rock en (...) - neuviemeart2.0

accueil > recherche > thèses et mémoires > étude sur l’expressivité plastique d’une retranscription de la musique rock en (...)

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

étude sur l’expressivité plastique d’une retranscription de la musique rock en bande dessinée, l’exemple hendrixien.

mémoire par Jean-Charles Vincent

sous la direction de Lambert Barthélémy - Dominique Herody

master 2 (2011-2012) - EESI/Université de Poitiers

Angoulême - France

Etude sur la problématique de retranscription en bande dessinée d’un univers musical rock, ici par l’exemple de celui de Jimi Hendrix traduit par différents auteurs et approches plastiques.

mots-clés : rock ; Hendrix, Jimi ; adaptation ; musique ; expressivité ; Moebius ; Druillet, Philippe ; Solé, Jean ; Sienkiewicz, Bill ; sémiologie

Le rock et la bande dessinée ont un destin commun car lié à l'avènement d'une génération avide d'expression. De ce fait l'un en illustre ses visuels et l'autre en décrit l'univers. Mais il peut s'avérer difficile voire impossible de concilier l'énergie immédiate de l'écoute et de l'expression d'un art vivant à un support par définition figé sur papier. Ainsi au travers d'un exemple souvent représenté en bande dessinée, celui de Jimi Hendrix, cette étude analyse les différentes façons d'interpréter et de représenter un univers rock par les moyens plastiques qu'offrent le neuvième art. Celles-ci sont présentées selon trois champs d'interprétation, narratif, onirique, et expressif, en prenant appui sur le travail d'auteurs tels que Moebius, Sienkiewicz, Solé, Druillet, Crumb, Ayroles, ainsi que de nombreux autres.