Appréhender la variété des modes de consommation culturelle en contextes (...) - neuviemeart2.0

accueil > recherche > thèses et mémoires > Appréhender la variété des modes de consommation culturelle en contextes (...)

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

Appréhender la variété des modes de consommation culturelle en contextes présents et passés : le cas de la bande dessinée

thèse par Caterina Trizzulla

sous la direction de Walliser, Björn

doctorat en Sciences de gestion (2018) - Université de Lorraine

Cette recherche doctorale se propose de discuter des modalités de construction et d’observation des modes de consommation culturelle pluriels à partir du cas de la bande dessinée. La revue de littérature de cette thèse met en évidence l’importance de rendre compte à la fois de la dimension multi-située(synchronique) et temporelle (diachronique) des pratiques culturelles observées. La perspective dispositionnaliste et contextualiste développée par Bernard Lahire (2005, 2013) semble répondre à cette exigence. En effet, les pratiques culturelles observées n’y sont jamais déconnectées des cadres qui participent à leur construction ni de ceux qui permettent leur observation en contextes. Pour rendre compte de cette double dimension des pratiques culturelles, ce travail s’appuie sur la réalisation de six portraits sociologiques (Lahire, 2005). Ces derniers permettent non seulement d’identifier la variété des cadres à l’origine de la construction des modes de consommation observés, mais également de rendre compte de la variété de leurs effets à l’échelle individuelle : les dispositions - voir sur theses.fr

mots-clés : Consommation culturelle ; Bande Dessinée ; Portrait sociologique

Cette recherche doctorale se propose de discuter des modalités de construction et d’observation des modes de consommation culturelle pluriels à partir du cas de la bande dessinée. La revue de littérature de cette thèse met en évidence l’importance de rendre compte à la fois de la dimension multi-située(synchronique) et temporelle (diachronique) des pratiques culturelles observées. La perspective dispositionnaliste et contextualiste développée par Bernard Lahire (2005, 2013) semble répondre à cette exigence. En effet, les pratiques culturelles observées n’y sont jamais déconnectées des cadres qui participent à leur construction ni de ceux qui permettent leur observation en contextes. Pour rendre compte de cette double dimension des pratiques culturelles, ce travail s’appuie sur la réalisation de six portraits sociologiques (Lahire, 2005). Ces derniers permettent non seulement d’identifier la variété des cadres à l’origine de la construction des modes de consommation observés, mais également de rendre compte de la variété de leurs effets à l’échelle individuelle : les dispositions


Voir en ligne : http://www.theses.fr/2018LORR0156