La Revue Dessinée : un renouvellement du paradigme journalistique (...) - neuviemeart2.0

accueil > recherche > thèses et mémoires > La Revue Dessinée : un renouvellement du paradigme journalistique (...)

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

La Revue Dessinée : un renouvellement du paradigme journalistique ?

mémoire par Mathieu Péquignot

sous la direction de Bassoni, Marc

Journalisme (2016-2017) - EJCAM

Marseille - France

Dans un contexte de crise du journalisme et du paradigme journalistique, la Revue Dessinée est un exemple unique, de part son média (La BD), de tentative de renouvellement. Sa démarche s’inscrit cependant plus largement dans un mouvement mondial de résurgence des genres narratifs, d’un questionnement de l’objectivité journalistique et d’un retour du temps long dans les médias, en opposition à l’immédiateté des médias mainstream.

mots-clés : Reportage dessiné ; Revue Dessinée ; Journalisme ; carnets ; humour ; jeu de plateau ; Sacco, Joe ; Stassen, Jean-Philippe ; Fabcaro ; Groensteen, Thierry ; Bourdieu, Pierre ; Pélissier, NIcolas

Après quinze années furieuses, la crise du journalisme sévit bien toujours. À tel point que l'on en viendrait presque à oublier que le métier n'est pas encore foutu. C'est dans ce contexte qu'en 2013, un parti d'auteurs de bande dessinée est monté à l'assaut des médias, le crayon entre les dents, sur un « coup de coeur » et « de colère ». La Revue Dessinée naissait. Si les enjeux sont importants pour les auteurs de bande dessinée (décloisonnement du média, mane financière non négligeable, moyen d'expression politique), ils le sont au moins tout autant pour le journalisme. Le sociologue Pierre Bourdieu ne nous mettait-il pas en garde contre le terrible danger de l'entre-soi, produit de la « reproduction sociale » ? Le journalisme, plus que tout autre, doit garder sa propension historique à agréger dans sa communauté des éléments extérieurs, et ainsi assurer, en ces temps troublés, son propre renouvellement. Car sans cela, comment peut-il correctement jouer son rôle de lien entre la population et les gouvernements démocratiques ?