Ernesto Che Guevara et le Neuvième art (1968-2012) : l’étoffe d’un (...) - neuviemeart2.0

accueil > recherche > thèses et mémoires > Ernesto Che Guevara et le Neuvième art (1968-2012) : l’étoffe d’un (...)

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

Ernesto Che Guevara et le Neuvième art (1968-2012) : l’étoffe d’un héros

thèse par Camille Pouzol

sous la direction de Berthier, Nancy

thèse de doctorat (en cours depuis 2011) - Université Paris 4 - Études romanes espagnoles

Paris - France

Cette thèse de doctorat a pour but d’étudier l’image d’Ernesto Che Guevara construite par le Neuvième art révélant ainsi les perceptions des auteurs, mais aussi celle de leur société. Notre corpus principal se compose de neuf oeuvres provenant de divers horizons, Vida del Che de H. G. Oesterheld, A. et E. Breccia (1968) ; la trilogie de P. Muriana : CHE – Génesis, CHE – Cenit (1977) et CHE – Ocaso (1978) ; ABChé de Rius (1978) ; Libertad ! Che Guevara (2006) de M., J. F. Charles et Wozniak ; CHE de K. Yong-Hwe (2006) ; LE CHE – Une icône révolutionnaire de S. Rodriguez (2008) et EL CHE – La victoire ou la mort de G. Ramella et S. Cattaneo (2012). Notre travail d’analyse se divise en trois parties et postule que les bandes dessinées contribuent à l’élaboration d’un imaginaire guévariste en partageant plusieurs similitudes narratives et visuelles. Une première partie est consacrée à la présentation du corpus large et du sous-corpus afin de saisir les spécificités de chaque bande dessinée. Nous nous attachons ensuite à l’étude de la première phase ascendante du schéma actantiel héroïque de la naissance du guérillero à l’épiphanie héroïque. Enfin, notre dernière partie revient sur la phase descendante du schéma actantiel depuis la rupture jusqu’au devenir post mortem d’Ernesto Che Guevara. Les spécificités de chaque album apparaissent dans l’analyse du langage bédéïque qui modernise, de par son hybridité iconique et linguistique, la représentation d’Ernesto Che Guevara. Le Neuvième art s’inscrit ainsi dans la tradition de l’écriture de la vie du héros héritée de l’Antiquité et de la chrétienté, mais il interroge également l’écriture de l’Histoire. - voir sur theses.fr

mots-clés : Histoire ; Argentine ; biographie ; héros ; politique

Cette thèse de doctorat a pour but d’étudier l’image d’Ernesto Che Guevara construite par le Neuvième art révélant ainsi les perceptions des auteurs, mais aussi celle de leur société. Notre corpus principal se compose de neuf oeuvres provenant de divers horizons, Vida del Che de H. G. Oesterheld, A. et E. Breccia (1968) ; la trilogie de P. Muriana : CHE – Génesis, CHE – Cenit (1977) et CHE – Ocaso (1978) ; ABChé de Rius (1978) ; Libertad ! Che Guevara (2006) de M., J. F. Charles et Wozniak ; CHE de K. Yong-Hwe (2006) ; LE CHE – Une icône révolutionnaire de S. Rodriguez (2008) et EL CHE – La victoire ou la mort de G. Ramella et S. Cattaneo (2012). Notre travail d’analyse se divise en trois parties et postule que les bandes dessinées contribuent à l’élaboration d’un imaginaire guévariste en partageant plusieurs similitudes narratives et visuelles. Une première partie est consacrée à la présentation du corpus large et du sous-corpus afin de saisir les spécificités de chaque bande dessinée. Nous nous attachons ensuite à l’étude de la première phase ascendante du schéma actantiel héroïque de la naissance du guérillero à l’épiphanie héroïque. Enfin, notre dernière partie revient sur la phase descendante du schéma actantiel depuis la rupture jusqu’au devenir post mortem d’Ernesto Che Guevara. Les spécificités de chaque album apparaissent dans l’analyse du langage bédéïque qui modernise, de par son hybridité iconique et linguistique, la représentation d’Ernesto Che Guevara. Le Neuvième art s’inscrit ainsi dans la tradition de l’écriture de la vie du héros héritée de l’Antiquité et de la chrétienté, mais il interroge également l’écriture de l’Histoire.


Voir en ligne : http://www.theses.fr/s80424