Bande dessinée et guerre civile espagnole : représentations et clés (...) - neuviemeart2.0

accueil > recherche > thèses et mémoires > Bande dessinée et guerre civile espagnole : représentations et clés (...)

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

Bande dessinée et guerre civile espagnole : représentations et clés d’analyse

thèse par Michel Matly

sous la direction de Alary, Viviane

thèse de doctorat (2016) - Université Clermont-Ferrand 2 - Langues et litteratures etrangeres

Clermont-Ferrand - France

Cette thèse doctorale analyse la représentation de la guerre civile espagnole dans les bandes dessinées publiées en Espagne et dans le reste du monde entre 1976 et 2015, soit environ 350 œuvres et un peu plus de 7000 pages consacrées au conflit. La spécificité du média et la taille du corpus imposent un retour théorique sur la communication par la bande dessinée, sur sa transmission du sens et sur ses modes de confrontation des représentations de l’auteur et du lecteur.

mots-clés : Espagne ; guerre

Cette thèse doctorale analyse la représentation de la guerre civile espagnole dans les bandes dessinées publiées en Espagne et dans le reste du monde entre 1976 et 2015, soit environ 350œuvres et un peu plus de 7000 pages consacrées au conflit. La spécificité du média et la taille du corpus imposent un retour théorique sur la communication par la bande dessinée, sur sa transmission du sens et sur ses modes de confrontation des représentations de l'auteur et du lecteur. Ceci conduit à proposer une méthode standardisée d'analyse statistique fondée sur un vocabulaire et une grammaire de l'image spécifiques au contenu traité, analogue à la lexicométrie pour le texte. Les résultats structurent le corpus en trois dimensions principales stables et indépendantes : le degré de provocation du lecteur (entre raconter la guerre et susciter la réflexion, l'émotion ou l'engagement), la légitimité du conflit (entre un combat juste et une guerre folie qu'aucune raison ne peut justifier) et la polémique (deux Espagne qui s'affrontent encore). Ces résultats mettent aussi en évidence des différences et des évolutions significatives de la représentation du conflit espagnol compatibles avec les conclusions des travaux sur la mémoire du conflit menés à partir d'autres matériaux historiques et culturels. La période étudiée se divise ainsi en phases de construction, de cristallisation et d'abandon d'une première représentation du conflit entre les années 70 et 90, puis de construction et de cristallisation d'une seconde représentation plus polémique à partir de la seconde moitié des années 90 et dans les années 2000. La bande dessinée montre enfin que certains aspects de la guerre, comme la violence aux civils, le rôle de l'Église, la prison et l'exil, la place de la République dans le conflit, sont des thèmes encore non conclus. À la fois récits d'histoire et objets historiques, les bandes dessinées nous renseignent ainsi non seulement sur la guerre civile espagnole, mais aussi sur les sociétés et les époques qui se la remémorent. - voir sur theses.fr


Voir en ligne : http://www.theses.fr/2016CLF20009