Alberto Breccia, adaptateur virtuose de textes fantastiques - neuviemeart2.0

accueil > recherche > thèses et mémoires > Alberto Breccia, adaptateur virtuose de textes fantastiques

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

Alberto Breccia, adaptateur virtuose de textes fantastiques

mémoire par Emilie Fabre

sous la direction de Groensteen, Thierry - Mellier, Denis

master 2 (2010-2011) - EESI/ Université de Poitiers - Lettres et langues

Angoulême - France

Ce mémoire explore les rapports privilégiés qu’entretient Alberto Breccia avec l’imaginaire fantastique et les stratégies graphiques et narratives mises en place par le dessinateur argentin pour représenter l’indicible dans ses adaptations en bande dessinée de textes fantastiques. Les enjeux et les difficultés que présupposent le passage d’un texte en bande dessinée sont particulièrement mis en évidence, ainsi que la question de la représentation, à travers les problèmes engendrés par la mise en images de l’événement fantastique précisément indescriptible et insaisissable.

mots-clés : Argentine ; fantastique ; adaptation littéraire ; Breccia, Alberto ; Oesterheld, Héctor

Le corpus étudié comprend : Les Mythes de Cthulhu d’après les nouvelles de Lovecraft, Le coeur révélateur et autre contes d’après Edgar Allan Poe, Cauchemars d’après des textes de Giovanni Papini, Lafcadio Hearn, Jean Ray et Lovecraft et Dracula, Dracul, Vlad ?, bah… très librement inspiré du personnage crée par Bram Stocker, ainsi que sur Miedo, un récit graphique d’une douzaine de planches inédit en français. En complément de ce corpus, je me suis appuyée sur les adaptations des scénarios d’Oesterheld très marquées par le genre fantastique telles les séries Sherlock Time, Mort Cinder et L’Eternaute, parues entre 1959 à 19693.