L’art de la contestation : les dessins de la presse parallèle parisienne (...) - neuviemeart2.0

accueil > recherche > thèses et mémoires > L’art de la contestation : les dessins de la presse parallèle parisienne (...)

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

L’art de la contestation : les dessins de la presse parallèle parisienne (1968-1975)

mémoire par Colette Angeli

sous la direction de Gokalp, Sébastien - Scherf, Angéline

mémoire d'étude (2014-2015) - Ecole du Louvre

Paris - France

La presse écrite est l’ensemble des journaux imprimés, qui sont essentiellement constitués de textes. Accorder de l’importance aux dessins dans la presse, c’est inclure une nuance dans le message, c’est se démarquer de la démarche classique, c’est donc déjà, en quelque sorte, prendre parti et revendiquer quelque chose. Car les dessins ne sont jamais là par hasard ; ils donnent une autre perception de l’information et une autre vision des thématiques abordées. La place et le rôle du dessin sont révélateurs des intentions et des propos du journal, qui lui-même s’inscrit dans un contexte sociopolitique particulier. Dans quelle mesure la presse parallèle utilise-t-elle le dessin comme vecteur d’un propos de contestation contre-culturelle ? Et en quoi la démarche artistique de la free press est-elle représentative de cet esprit contestataire propre aux années soixante et soixante-dix ?

mots-clés : presse parallèle ; underground ; dessin de presse

Premièrement, il est important de démontrer en quoi la presse parallèle, de façon générale, se fait le véritable porte-parole de la contre-culture. Une histoire synthétique de cette presse essayera d'en dresser un portrait, afin de saisir ses origines, sa nature et le contexte dans lequel elle s'inscrit. Il paraît également nécessaire d'énoncer brièvement ses grands combats, pour mieux comprendre, par la suite, le cadre dans lequel s'inscrivent les dessins en particulier. Pour aborder la thématique du dessin, on commencera par analyser le rôle et le statut du dessinateur au sein de cette presse. La deuxième partie de l'étude se penchera, avec plus d'attention, sur la démarche artistique du journal underground, qui accorde une place majeure au dessin, en lien avec le graphisme et la mise en page, pour en faire un objet d'art contestataire. L'un des exemples sera l'émergence d'un nouveau type de bande dessinée, caractéristique du mouvement contre-culturel en art. Enfin, en dernier lieu, les différents dessins de la presse parallèle seront étudiés de façon plus précise, regroupés selon des thématiques qui constituent les revendications qu'ils relayent : la critique du pouvoir établi, la mise à mal des tabous liés au sexe et à la drogue, le droit de rire de tout, et l'appel à un changement des valeurs pour mener à un monde meilleur.