21. ce que représente la bande dessinée pour ses lecteurs - neuviemeart2.0

accueil > recherche > études > l’enquête sur la lecture de bandes dessinées en france > 21. ce que représente la bande dessinée pour ses lecteurs

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

21. ce que représente la bande dessinée pour ses lecteurs

9% seulement la voient comme une pratique culturelle

Appelés à se prononcer sur ce que représente prioritairement la bande dessinée à leurs yeux, les lecteurs en parlent d’abord comme d’un divertissement : 30% émettent cette opinion. Ensuite il y a l’idée, partagée par 22% des lecteurs, que la bande dessinée est surtout un moyen de s’évader. Recueille presque autant de citations (19%) l’avis selon lequel la bande dessinée est un passe-temps comme un autre. La bande dessinée évoque une nostalgie de l’enfance pour 14% des lecteurs. Enfin, moins de 10% la voient principalement comme une pratique culturelle ou une passion dévorante.
Autour de ces résultats génériques, les écarts selon l’âge des lecteurs sont fondamentalement peu marqués. Cela étant, les jeunes de 15-17 ans perçoivent un peu plus la bande dessinée comme un divertissement ou un passe-temps comme un autre (respectivement à 40% et 32%, contre 30% et 19% en moyenne). Les 60 ans et plus sont en proportion plus nombreux à la considérer comme un moyen de s’évader (31% sont dans ce cas, contre 22% en moyenne). Le sentiment que la bande dessinée est une nostalgie de l’enfance est plus présent (à 21%, contre 14% en moyenne) chez les 25-29 ans.
Si les différences selon le sexe du lecteur sont encore plus minces, le nombre de bandes dessinées lues impacte surtout sur un point : à partir de 100 bandes dessinées et plus lues au cours de la dernière année, la bande dessinée est nettement plus fréquemment décrite comme une passion dévorante (à 26%, contre 6% en moyenne), résultat assez naturel.

« La bande dessinée, c’est principalement pour vous… » :

Base : lecteurs de bandes dessinées âgés de 15 ans et plus