14. nombre annuel de bandes dessinées lues par genre - neuviemeart2.0

accueil > recherche > études > l’enquête sur la lecture de bandes dessinées en france > 14. nombre annuel de bandes dessinées lues par genre

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

14. nombre annuel de bandes dessinées lues par genre

les lecteurs de mangas en lisent en moyenne 18 par an

Selon les genres de bandes dessinées lus, les « consommations » annuelles oscillent. Les mangas occasionnent de manière assez nette les « consommations » les plus fortes : il en est lu en moyenne un peu plus de 18 au cours de l’année. En outre, parmi les personnes lisant ce genre de bandes dessinées se trouvent plus qu’ailleurs des gros lecteurs : 11% déclarent avoir lu 50 mangas et plus et 21% (soit 1 lecteur sur de mangas sur 5) déclarent en avoir lus 20 et plus.

Derrière les mangas figurent les albums traditionnels : les lecteurs de ce genre de bandes dessinées en lisent en moyenne 12 par an, soit 1 par mois. Les journaux d’humour, comics et romans graphiques sont quant à eux lus dans de moindres volumes puisque leurs lecteurs en lisent en moyenne 9 à 10 dans l’année, soit moins de 1 chaque mois.

De manière générale, l’ensemble des genres compte une part importante de petits lecteurs (moins de 5 bandes dessinées durant l’année c’est-à-dire moins d’une tous les deux mois), y compris les mangas qui sont pourtant lus en de plus gros volumes. Près de 40% des lecteurs de mangas sont ainsi des petits lecteurs, pourcentage atteignant au maximum 51% (1 lecteur sur 2) pour les journaux d’humour. À l’inverse, les individus pouvant être catégorisées comme gros lecteurs (plaçons le curseur à 20 bandes dessinées et plus dans l’année) représentent une part plutôt réduite des lecteurs de chaque genre : cette part fluctue entre 10% (au sein des lecteurs de comics) et 21% (au sein des lecteurs de mangas).

Pour autant, il peut être supposé qu’une partie non négligeable des lecteurs de bandes dessinées n’est pas centrée sur un seul genre de bande dessinée et que par exemple, les gros lecteurs de mangas sont aussi des moyens lecteurs d’albums traditionnels et des petits lecteurs de journaux d’humour et de comics. Mécaniquement, il n’est donc pas illogique de retrouver une proportion conséquente de petits lecteurs à travers les différents genres de bandes dessinées, considérant qu’ils se retrouvent, en moins grand nombre, gros lecteurs d’un genre en particulier.

Répartition des lecteurs de chaque genre de bandes dessinées selon le nombre de bandes dessinées lues au cours des 12 derniers mois

Clé de lecture : parmi les lecteurs d’albums traditionnels, 5% déclarent en avoir lus 50 et plus au cours des 12 derniers mois.
Base : Lecteurs de bandes dessinées (uniquement les 11 ans et plus pour les journaux d’humour et uniquement les 15 ans et plus pour les romans graphiques).