12. lecture des genres de bd selon l’âge - neuviemeart2.0

accueil > recherche > études > l’enquête sur la lecture de bandes dessinées en france > 12. lecture des genres de bd selon l’âge

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

12. lecture des genres de bd selon l’âge

90% des lecteurs de plus de 40 ans lisent des albums traditionnels, 10% seulement lisant du manga

Chaque catégorie d’âge est plus ou moins lectrice des différents genres de la bande dessinée ainsi que le montre l’analyse des taux de lecture par genre et âge conduite sur la base des lecteurs actuels de bandes dessinées.

albums traditionnels

Quelle que soit la tranche d’âge considérée, la majorité (plus de 60%) des lecteurs de bandes dessinées déclarent lire des albums traditionnels. Cela étant, la proportion de lecteurs est plus forte à partir de 40 ans : elle est presque maximale, excédant 90%. Elle s’établit également à un niveau relativement élevé (autour de 85%) jusqu’à 17 ans. C’est entre 18 et 30 ans que les albums traditionnels sont le moins lus avec un taux de lecture légèrement supérieur à 60%. Ce genre globalement très prisé l’est donc un peu moins par les jeunes adultes.

Part des lecteurs d’albums traditionnels selon l’âge :


Base : lecteurs de bandes dessinées.

comics

Bien qu’il fasse l’objet de quelques soubresauts avant 40 ans, le pourcentage de lecteurs de comics au sein des lecteurs de bandes dessinées se maintient au dessus des 50%. C’est toutefois aux âges les plus jeunes qu’il atteint ses deux valeurs les plus fortes : d’abord entre 11 et 14 ans (69%) puis entre 7 et 10 ans (63%). A partir de 40 ans, le pourcentage de lecteurs s’abaisse franchement jusqu’à arriver à un chiffre relativement bas chez les 60 ans et plus (seulement 13%).

Part des lecteurs de comics selon l’âge :


Base : lecteurs de bandes dessinées.

journaux d’humour

Ils connaissent en tendance une décroissance progressive de leur taux de lecture l’âge avançant. Ce taux atteint, chez les lecteurs de bandes dessinées, son niveau le plus élevé entre 18-24 ans : il se monte alors à 62%. Puis il décline par la suite si bien qu’il se trouve quasiment divisé par deux aux âges supérieurs ou égaux à 60 ans (s’établissant à 34%). Avant 18 ans, la part des lecteurs se situe plutôt dans la fourchette haute (supérieure à 50%) mais est plus forte entre 11 et 14 ans (61%) qu’entre 15 et 17 ans (51%).

Part des lecteurs de journaux d’humour selon l’âge :


Base : lecteurs de bandes dessinées de 11 ans et plus.

mangas

La courbe des taux de lecture de mangas revêt quelques similarités avec celle des comics. Se retrouve notamment un décrochage net à partir de 40 ans, la part des lecteurs de mangas parmi les lecteurs de bandes dessinées chutant aux alentours des 10%. Avant 40 ans en revanche, cette part dépasse dans tous les cas la moyenne globale de 37%. Se retrouve par ailleurs un taux de lecture maximal entre 11 et 14 ans (59%), duquel est cette fois-ci peu éloigné celui des 15-17 ans (56%).

Part des lecteurs de mangas selon l’âge :


Base : lecteurs de bandes dessinées.

romans graphiques

C’est parmi les lecteurs de bandes dessinées âgés de 25 à 29 ans que s’observe la plus forte proportion de lecteurs de romans graphiques : 41% déclarent en lire. De part et d’autre de cette tranche d’âge, les taux de lecture suivent un mouvement progressif de décroissance jusqu’aux âges extrêmes. Entre 18-24 ans et 30-39 ans, ces taux sont encore de 30%. Entre 15-17 ans, la part des lecteurs est égale à 24% tandis qu’elle tombe à 14% chez les 60 ans et plus, sa valeur la plus basse.

Part des lecteurs de romans graphiques selon l’âge :


Base : lecteurs de bandes dessinées de 15 ans et plus.