8. lecture de bande dessinée et lecture hors bande dessinée - neuviemeart2.0

accueil > recherche > études > l’enquête sur la lecture de bandes dessinées en france > 8. lecture de bande dessinée et lecture hors bande dessinée

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

8. lecture de bande dessinée et lecture hors bande dessinée

deux lecteurs de livres sur cinq sont aussi lecteurs de bande dessinée

Le croisement entre le nombre de livres lus (hors BD) au cours des 12 derniers mois et le fait d’être ou non lecteur actuel de bandes dessinées met en lumière le fonctionnement quasi binaire des pratiques de lecture. En grossissant à peine le trait, soit on est non lecteur de livres et on n’est que très marginalement lecteur de bandes dessinées (dans seulement 6% des cas), soit on est lecteur de livres et on est relativement souvent (dans 43% des cas) lecteur de bandes dessinées et ce, indépendamment du volume de livres lus.
Sur ce dernier point, il y a lieu de souligner la grande régularité du pourcentage de lecteurs de bandes dessinées que le nombre de livres lus au cours de l’année soit faible (1 tous les 3 mois au mieux) ou au contraire très élevé (jusqu’à 8 par mois et plus). Pour ces deux cas extrêmes, la part des lecteurs de BD se situe à hauteur de 40%. Toutefois, une tendance s’observe selon laquelle les plus gros lecteurs de livres (4 par mois et plus) compteraient un peu moins de lecteurs de bandes dessinées que les petits et moyens lecteurs de livres, respectivement 38% contre 44%.

Part des lecteurs de bandes dessinées selon le nombre de livres lus (hors BD) au cours des 12 derniers mois :
Base : Répondants âgés de 11 ans et plus