4. 62% des lecteurs de bandes dessinées ont un niveau d’études supérieur ou (...) - neuviemeart2.0

accueil > recherche > études > l’enquête sur la lecture de bandes dessinées en france > 4. 62% des lecteurs de bandes dessinées ont un niveau d’études supérieur ou (...)

la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

4. 62% des lecteurs de bandes dessinées ont un niveau d’études supérieur ou égal au bac

le lecteur de bande dessinée est plus masculin, plus jeune et plus diplômé que l’ensemble de la population

En synthèse des trois premiers volets, il peut être dressé le profil des lecteurs de bandes dessinées, issu des données d’enquête, comparé au profil de la population française issu des données du dernier recensement de la population conduit par l’Insee et millésimé 2008.

âge et genre


Les lecteurs de bandes dessinées constituent une population plus masculine et plus jeune que l’ensemble de la population. En effet, ils se composent à 62% d’hommes, contre 48% sur la totalité des 11 ans et plus et comportent 37% de jeunes âgés de 7 à 14 ans alors que cette tranche d’âge représente 10% de la totalité des 7 ans et plus. Conséquemment, chez les lecteurs de bandes dessinées âgés de 7 ans et plus, l’âge moyen dépasse légèrement 28 ans là où il atteint 43 ans (soit 15 ans de plus) chez l’ensemble de la population âgée de 7 ans et plus.
Cependant, il ne faut pas considérer que les tranches d’âges élevées forment une part infime des lecteurs de bandes dessinées (même si elles sont clairement moins présentes qu’au sein de l’ensemble de la population). Il doit être mis en exergue que 40% des lecteurs actuels de BD (soit 2 sur 5) sont âgés de 30 ans et plus et que 16% sont âgés de 50 ans et plus (soit 1 lecteur sur 6), ceci en raison du poids que représentent ces tranches d’âge dans la population française.

Répartition des lecteurs de bandes dessinées et de la population française selon le genre et l’âge :

catégorie socio-professionnelle et niveau d’études


La catégorie socioprofessionnelle est un autre facteur de différenciation entre les lecteurs de bandes dessinées et l’ensemble de la population. Parmi les lecteurs de BD se trouvent en proportions plus importantes les CSP dites « hautes » (cadres, professions libérales, professions intellectuelles supérieures) : leur part se monte à 18% tandis qu’elle est deux fois moindre au sein de la population française âgée de 15 ans et plus. De même, les professions intermédiaires (dites CSP « moyennes ») sont un peu plus représentées parmi les lecteurs de BD (à hauteur de 20%) que parmi l’ensemble de la population (14%). De ce point de vue, la bande dessinée semble toucher un public un peu plus élevé socialement.

Répartition des lecteurs de bandes dessinées et de la population française selon la CSP :

Les lecteurs actuels de bandes dessinées sont par ailleurs plus diplômés que la moyenne puisque 62% ont un niveau d’études supérieur ou égal au BAC contre 39% pour l’ensemble de la population de 15 ans et plus sortie du système scolaire. Ils sont même 42% à détenir un diplôme post-BAC, pourcentage presque deux fois supérieur à celui observé au sein de la population française.

Répartition des lecteurs de bandes dessinées et de la population française selon le niveau de diplôme :