accueil > recherche > études > l’enquête sur la lecture de bandes dessinées en france > 1. un français sur trois est lecteur de bandes dessinées


la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image

1. un français sur trois est lecteur de bandes dessinées

un sur quatre n’en a jamais lu

lecteur actuel, ancien lecteur, non lecteur

Près d’une personne sur trois (32%) : c’est la part des lecteurs actuels de bandes dessinées parmi la population de France métropolitaine âgée de 7 ans et plus. Les anciens lecteurs en constituent la plus forte proportion, celle-ci se chiffrant à 44%. Le cumul des lecteurs actuels et des anciens lecteurs porte ainsi à 76% le pourcentage d’individus ayant déjà lu des bandes dessinées (soit un peu plus de trois sur quatre). A l’opposé, 24% se déclarent non lecteurs « absolus », c’est-à-dire n’ayant jamais lu de bandes dessinées.

Répartition des enquêtés en lecteurs actuels, anciens lecteurs et non lecteurs :
base : répondants âgés de 7 ans et plus
Le pourcentage de lecteurs de bandes dessinées mérite sans doute d’être nuancé dans le sens où il intègre tout aussi bien des gros lecteurs et des lecteurs nettement plus épisodiques. Dès lors, il apparaît que la population âgée de 7 ans et plus compte 26% de lecteurs de bandes dessinées en ayant lu au moins 5 durant les douze derniers mois (ce qui correspond à un rythme d’environ une BD lue tous les deux mois). En remontant quelque peu le curseur, considérant cette fois-ci les personnes lisant approximativement une BD par mois ou plus, leur part au sein de la population atteint 18%. Celle des lecteurs passionnés (plus de 4 BD lues par mois) est nettement moindre, s’établissant à 4%.

Part des lecteurs actuels de bandes dessinées selon le nombre de BD lues dans l’année :
base : répondants âgés de 7 ans et plus